Les faits sur la santé mentale

  • Une interaction complexe de facteurs génétiques, biologiques, de la personnalité et des facteurs environnementaux provoque des maladies mentales.
  • Le suicide est la deuxième cause principale de décès chez les individus entre 10 à 24 ans (24% de tous les décès)
  • Surpassés seulement par les blessures intentionnelles, les troubles mentaux chez les jeunes sont classés comme dépenses au deuxième rang des soins hospitaliers au Canada.
  • Les troubles alimentaires ont le taux de mortalité le plus élevé de toutes les maladies mentales.
  • La schizophrénie est la plus débilitante chez les jeunes car elle frappe le plus souvent dans le groupe d'âge de 16 à 30 ans, affectant environ une personne sur 100.
  • La maladie mentale met de plus en plus en péril la vie de nos enfants; avec le taux de suicide chez les jeunes du Canada au troisième rang dans le monde industrialisé.
  • L'UNICEF rapporte que les enfants canadiens ont obtenu les plus bas scores dans une étude de 29 pays lorsqu'interrogés sur la qualité des relations qu'ils ont avec leurs pairs et leurs parents.
  • On estime que 20% des enfants et des jeunes en Ontario sont touchés par une maladie mentale ou un trouble.
  • Ce nombre devrait augmenter à 50% d'ici 2020.
  • Au Canada, seulement 1 enfant sur 5 qui a besoin de services de santé mentale les reçoit.
  • Les enfants atteints de troubles du comportement sont huit fois plus susceptibles de développer le TDAH à l'adolescence. Les adolescents atteints de TDAH sont deux fois plus susceptibles que les autres enfants à développer de l'anxiété ou un trouble de la toxicomanie à l'âge adulte.
  • Jusqu'à 70 %des jeunes adultes vivant avec des problèmes de santé mentale signalent que les symptômes ont commencé durant l'enfance.
  • Le nombre total des jeunes de 12 à 19 ans au Canada à risque de développer une dépression est un stupéfiant 3,2 millions.
  • Aujourd'hui, environ 5% des jeunes hommes et 12% des jeunes femmes, de 12 à 19 ans, ont déjà vécu un épisode dépressif majeur.
  • Près de la moitié (49%) de ceux qui estiment avoir souffert de dépression ou d'anxiété ne sont jamais allés voir un médecin au sujet de ce problème.
  • Actuellement, seulement 57% des jeunes âgés de 12 à 19 ans dans le comté de Renfrew perçoivent leur propre santé mentale comme «bonne» ou «excellente» (STATS CAN 2014).
  • Ce chiffre tombe à 45% chez les filles.
  • Presque TOUS les enfants sont confrontés à d'autres défis en ce qui concerne leur santé, l'école, la vie familiale et les relations.
  • Une fois que la dépression est reconnue, recevoir de l'aide peut faire une différence pour 80% des personnes qui sont touchées, ce qui leur permet de revenir à leurs activités régulières.
  • 23 à 74% des personnes sans-abri au Canada rapportent avoir une maladie mentale.